Japon – Voyage n°2 – Jour 3 – Kyoto

Pour notre troisième jour à Kyoto, le programme est assez flou au départ.

On retrouve un ami qui habite à Kyoto et doit nous emmener visiter un ou deux temples moins connus (et du coup moins fréquentés 🙂 ).

Nous voici donc partis, et effectivement on arrive dans un quartier de Kyoto absolument pas touristique. Là pas un quidam à l’horizon, c’est plutôt agréable après la foule des 2 derniers jours. Il fait gris et un peu pluvieux mais ça ne va pas nous arrêter.

Ce matin là, on verra plusieurs petits temples perdus dans un quartier résidentiel au bord de Kyoto. Je vais surtout vous parler du premier qu’on ai fait car c’est le plus grand et le plus joli. Il s’agit d’un temple bouddhiste zen dont l’intérêt réside dans ses jardins et sa quiétude. C’est pourquoi je ne donnerai pas le nom de ce temple, histoire de préserver un peu son calme…

templeDSC00910jardinsdetails jardin

A l’arrière du temple, on peut aussi découvrir une petite forêt de bambou et un cimetière. Il y a également un petit chemin qui grimpe un peu et permet d’avoir un point de sur Kyoto. C’était vraiment un moment agréable plein de quiétude. On était un peu tôt dans la saison pour que le jardin révèle toutes ses couleurs … Il faudra revenir 🙂

DSC00927DSC00942

On s’arrête pour déjeuner une fois revenus dans le centre de Kyoto. Au menu : des supers tonkatsu !

On décide comme il n’est pas trop tard de descendre dans le sud de Kyoto voir le sanctuaire shinto Fushimi Inari Taisha.

C’est un sanctuaire qui est construit sur une colline et qui est dédié aux divinités de l’agriculture et plus particulièrement au kami Inari. Inari est principalement le kami des céréales et surtout du riz, il est historiquement associé à la richesse.

batiment principal copiebatimentsinari

L’autre particularité de Fushimi Inari sont les quelques 10 000 torii qui jalonnent la montée vers le sanctuaire principal au sommet. Les torii sont ces portique souvent rouges qui marquent l’entrée dans le monde des esprits et qui du coup marquent l’entrée des sanctuaires.

Les toriis de Fushimi Inari ont été financés par des particuliers, des sociétés… et en descendant on peut d’ailleurs lire les noms (en japonais !) sur les montants.

DSC00967

torii 1

torii 2

torii 3DSC00998DSC01058

Tout ça forme un dédale de chemin dans la montagne mais où il est assez difficile d’échapper au monde. Avec M. Barbu, on a choisi de prendre un chemin de traverse dans la forêt que personne ne prend car il n’est pas encadré par les torii. C’est beaucoup plus calme et on a eu l’occasion de voir beaucoup de petits sanctuaires accrochés à flanc de colline. Il y a beaucoup d’esprits sur cette colline !! Il faut bien 1h30 à 2h pour monter au sommet sans trop se fatiguer et beaucoup n’arrive pas en haut…

Je vous laisse admirer les lieux en photo.

DSC00992DSC01019autelssommet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *